Communiqué de la préfecture de l'Aisne